Sainte-Justine: Une mère inquiète pour son bébé

Published September 15, 2020 at 2:57 PM
BY JULIE GAUTHIER
     
Rapidement devenue virale, une vidéo qui circule librement sur les réseaux sociaux inquiète particulièrement les responsables de l'hôpital Sainte-Justine, à Montréal.

Une jeune mère en pleurs y raconte qu'elle a dû admettre son bébé de six jours à l'hôpital afin d'y recevoir des séances de photothérapie pour traiter une jaunisse. Comme dans tous les cas d'hospitalisation ou d'admission dans un établissement de santé, les infirmières ont voulu procéder à un test de COVID sur l'enfant mais la mère a refusé.

Les deux ont donc été transférées dans une chambre privée en zone tiède - procédure normale pour des patients dont on ne peut assurer la non-contamination à 100%. Or, la jeune femme craignait vraisemblablement d'y être contaminée et tenait à ce que sa vidéo soit diffusée largement s'il leur arrivait quelque chose : « Si jamais on a le coronavirus après notre passage dans cette unité, je veux dénoncer l'hôpital Saint-Justine pour leurs services ( ... ) pour nous avoir mis en danger, et je veux que le monde entier voit comment cet hôpital traite les gens. »




La Dre Caroline Quach, responsable de l’unité de prévention et contrôle des infections au CHU Sainte-Justine, a tenu à réagir rapidement : « C’est inquiétant que les gens ne soient pas capables de faire la part des choses ». Elle explique que c'est le processus normal de ne pas mélanger les personnes testées négatives avec celles en attente de test ou qui refuse de le passer. Elle assure par contre que la mère et la fille ont été placées dans une chambre privée : « L’enfant n’y est absolument pas à risque et le personnel non plus. »La vidéo a été vue plus de 18 000 fois, alors que la femme et son bébé avaient déjà quitté l'hôpital.

Crédit : Ayoye
Latest 10 stories