Les États-Unis ont lancé une autre menace envers la Chine avec Tik Tok

Published July 9, 2020 at 11:18
BY FÉLIX GOSSELIN
     
Les États-Unis ont lancé une autre menace envers la Chine. Lundi dernier, le secrétaire d'état, Mike Pompeo, a déclaré que son pays pourrait interdire les applications chinoises en sol américain.

Cette interdiction toucherait également le populaire réseau social TikTok. Lancée en 2016, l'application a connu un véritable essor en 2019. Aujourd'hui, le nombre d'utilisateurs se compte en centaines de millions et frôle la barre du milliard.Dernièrement, l'Inde a pris la décision de bannir cette application. Pour en savoir davantage sur les intentions du gouvernement américain, une animatrice de la chaîneFox News a interrogé M. Pompeo qui a répondu que cela était fortement envisagé.


Il a rappelé qu'il ne souhaitait pas s'exprimer pour le président, mais il a assuré que la bonne décision sera prise concernant l'utilisation d'applications chinoises aux États-Unis. De plus, il a lancé une affirmation choc en prévenant que les gens remettaient leurs informations personnelles entre les mains du Parti Communiste chinois en téléchargeant TikTok.

Même si les concepteurs de l'application nient toute accusation, certains croient que TikTok ne sert qu'à espionner les gens. Pour l'administration américaine, l'application représente une menace potentielle d'espionnage de la part de Pékin.

Rappelons que l'Inde avait procédé au bannissement de l'application après la mort de soldats indiens dans des combats avec l'armée chinoise. Évidemment, ces morts ont créé une profonde indignation chez les Indiens qui se sont empressés de répliquer avec diverses sanctions.

Dans le cas de la déclaration de Mike Pompeo, elle survient à un moment critique. En effet, la relation entre la Chine et les États-Unis se trouve à être tendue au niveau du commerce et de la technologie, sans oublier la question de sécurité nationale.

Source : Radio-Canada
Latest 10 stories
TOP 5