Le mois de juillet est l'un des plus mortels depuis 2014 concernant les drogues

Published August 17, 2020 at 2:23 PM
BY RICK GO
     
ouchant majoritairement des hommes entre 20 et 59 ans, le nombre de décès reliés à la consommation de drogue le mois dernier s'élevait à 23 morts. Le mois de juillet est l'un des plus mortels depuis 2014, pour ce qui relève du monde de la drogue à Montréal.Quelques cas seraient associés aux opioïdes, mais les drogues problématiques seraient la cocaïne, le crack et les amphétamines. La Santé publique affirme qu'avec les canicules que nous avons connues dernièrement, la chaleur n'a pas aidé les consommateurs de stimulants. Ces derniers augmentent déjà la température corporelle.

Aussi, durant les 11 premiers jours d'août, six autres personnes sont décédées suite à une surdose de drogue à Montréal. La moitié avait en bas de 30 ans.


Bien que la Santé publique ne recommande pas l'usage de ces drogues, elle conseille tout de même aux consommateurs de ne pas en prendre seul, d'être prudent et d'éviter que tous les membres d'un même groupe consomment en même temps.

Elle suggère aussi aux usagers d'avoir en leur possession de la naloxone, un produit disponible gratuitement en pharmacie. Ce médicament est utile pour contrer une surdose d'opioïdes. Il peut sauver des vies en cas d'urgence.

Crédit : Radio-Canada
Latest 10 stories
TOP 5