Le Doc Mailloux a entamé des démarches pour poursuivre le Collège des médecins

Published June 19, 2020 at 1:30 PM
BY RICK GO
     
En plus d'être psychiatre de formation, le Doc Mailloux a un auditoire solide à la radio. Sa popularité n'a d'égal que sa transparence, puisqu'il est impossible d'être indifférent envers cet homme. On l'aime ou on ne l'aime pas.

Radié ou limité dans la pratique de son métier par son ordre professionnel à sept reprises au cours des dernières années, Pierre Mailloux a entamé des démarches pour poursuivre le Collège des médecins pour la somme de 10 millions de dollars.« C’est une ultime requête, qui vise à réparer tout le tort qu’ils m’ont causé depuis 1999. C’est aussi simple que ça », explique le plaignant. « Ça représente ni plus ni moins que 21 mois de radiation au cours desquels je n’ai pas pu pratiquer mon métier. Tout ça sans que le Collège n’ait jamais daigné me remplacer auprès de mes patients. C’est l’un des nombreux torts qui ont été causés par leur acharnement. »


Selon le psychiatre, les décisions de le radier ou limiter dans ses activités professionnelles avaient pour but de lui nuire, puisque ce dernier jouit d’une grande notoriété professionnelle et médiatique, ce qui déplaît au Collège des médecins.

La vie professionnelle et personnelle du Doc ont bien évidemment été chamboulées dans tout ça :

« Après tout ça, je peux comprendre le monde d’être sceptique et d’avoir peur de moi. C’est un tort épouvantable qui m’a été fait. Ça a affecté ma famille, mes enfants. J’ai perdu mon élevage de 19 chevaux que je possédais en raison de la perte financière causée par les radiations et aussi les procédures judiciaires. »

Le principal intéressé a inclus plusieurs choses dans sa demande de 10 millions. En 2007, alors que des procédures étaient entamées contre lui, la station de radio 98,5 fm a refusé de renouveler son contrat d'une valeur de 320 000$ par année. De plus, il a passé d'innombrables heures à préparer ses causes et à se défendre, puisqu'il se présentait en cours sans avocat, sinon il se serait ruiné.

Malgré le fait que le Collège avait recours à des avocats à l'interne et des firmes à l'externe, le Doc Mailloux a souvent réussi à faire renverser en sa faveur des décisions du comité de discipline.

Il réclame donc un montant de 4 millions de dollars de dommages compensatoires pour la perte de revenus, 2 millions pour troubles, inconvénients et perte de jouissance de la vie, 2 millions pour atteinte à sa réputation, 2 millions en dommages punitifs et dissuasifs pour atteinte illicite et intentionnelle à son honneur et ses droits de même que le remboursement de frais judiciaires et amendes au Collège des médecins au montant de 125 781$.

Pour terminer, Pierre Mailloux croit que sans sa popularité à la radio, jamais il n'y aurait eu autant d'acharnement sur lui :

« Ce qui dérangeait, c’est que j’étais une grande gueule. Je pestiférais sur les ondes à propos de plein de sujets. Le Collège a toujours été au courant de tout ce que je faisais au point de vue professionnel, mais ça n’a jamais convenu au point de vue de l’image. »

Crédit : Msn.com
Latest 10 stories