Le Brésil franchit un cap complètement dément

Published June 22, 2020 at 9:30
BY VICKY ADAMO
     
À l'échelle mondiale, la pandémie est toujours bel et bien présente et continue de frapper durement certaines régions du monde.Bien que la gestion de la crise semble sous contrôle présentement en Europe, il semblerait que le nouveau point chaud mondial se retrouve maintenant en Amérique latine.

Tout récemment, on apprenait que le Brésil avait atteint un million de cas de contamination à la COVID-19, en plus de se rapprocher de plus en plus des 50 000 morts. Ces statistiques démontrent pourquoi le pays d'Amérique du Sud est maintenant considéré comme l'épicentre mondial de la pandémie.


Pour sa part, le Mexique se retrouve également à connaître des statistiques inquiétantes, puisque le pays a franchi l'échelon des 20 000 morts, il y a de cela quelques jours. La Colombie fait également partie des pays de l'Amérique latine qui sont touchés gravement par la pandémie.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les mesures de déconfinement qui se font aller un peu partout dans le monde depuis quelques semaines n'aident pas à bien maîtriser la crise sanitaire. Selon l'OMS, nous entrons présentement dans une phase dite « dangeureuse », ce qui veut dire que nous avons toujours intérêt à redoubler de prudence.

Crédit : La Presse
Latest 10 stories
TOP 5