La Dre Theresa Tam affirme qu'il faut se soulager seul pendant la pandémie

Published September 3, 2020 at 7:19
BY RICK GO
     
Comme il est important aussi de veiller à sa santé sexuelle, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, nous présente certaines mesures à suivre afin de limiter le risque de propagation de la COVID-19. En ce temps de pandémie, les autorités canadiennes de santé publique ont jugé nécessaire mercredi d'émettre certaines recommandations concernant la vie sexuelle des québécois.Si vous décidez, par exemple, d'avoir des relations sexuelles avec une personne qui n'habite pas à la même adresse que vous ou qui ne fait pas partie de votre « bulle sociale », voici quelques conseils à suivre.

D'abord, il est important de surveiller votre état de santé et celui de votre partenaire. Si l'un ou l'autre présentent des symptômes, éviter le rapport sexuel. Comme le mentionne la Dre Tam, la relation doit d'abord se baser sur la confiance, alors il est important de savoir si votre partenaire est plus à risque d'avoir des complications si celui-ci contracte la maladie.


On conseille également de limiter la consommation d'alcool ou autres substances. Ce n'est pas seulement pour vous éviter d'avoir une gueule de bois, mais surtout pour que vous puissez « prendre de sages décisions » sans que votre jugement ne soit altéré.

Lors de la relation, on vous demande d'éviter de vous donner des baisers et de faire en sorte que vos visages ne se touchent pas ou ne soient pas près l’un de l’autre. Un couvre-visage est alors fortement recommandé. Sinon, laissez court à votre imagination afin de trouver un position qui puisse répondre à toutes ces consignes...

Si tout cela vous semble compliqué, Dre Tam rappelle que « les activités sexuelles les moins risquées pendant que sévit la COVID-19 sont celles où vous êtes seul ».

Crédit : La Presse
Latest 10 stories