Ces deux compagnies annulent la prime COVID-19

Published June 13, 2020 at 3:04 PM
BY MARIE-PIER R.
     
Les employeurs du domaine de l’alimentation ont fait bénéficier à leurs employés d’une prime salariale de deux dollars l’heure dans les derniers mois, afin de les encourager à travailler durant la pandémie. Dans la majorité des épiceries, cet ajout prenait fin aujourd’hui, étant donné que les mesures de déconfinement se mettent en place progressivement.Certains employeurs n’arrêteront pas net d’octroyer la prime salariale à leurs salariés, sans leur offrir de compensation supplémentaire. Par exemple, Loblaws leur versera une prime de remerciement en un seul versement, selon la moyenne des heures travaillées durant les 14 dernières semaines. L'entreprise prévoit que ce geste lui coûtera près de 25 millions de dollars.

Pour sa part, Metro offrira une prime de 200 $ à ses employés à temps plein et 100 $ à ses employés à temps partiel d’ici le 2 juillet, dans le but de reconnaître leurs efforts durant la période de confinement.


Les Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), le syndicat central du secteur, aurait préféré que la prime COVID-19 continue à être versée aux travailleurs, étant donné que la pandémie n’est pas complètement terminée.

Crédit : Radio-Canada
Latest 10 stories
TOP 5