Ce matin Francois Legault s'est adressé aux Québécois sur Facebook

Published June 12, 2020 at 10:12
BY RICK GO
     
Ce matin, François Legault s’est adressé aux Québécois ce matin afin de demander leur appui concernant le projet de loi 61.

Voici son message concernant:

Bonjour tout le monde,

Je vous écris de bon matin parce que j’ai besoin de votre appui. Dans les prochaines heures, les partis d’opposition devront décider si oui ou non, ils veulent nous aider à relancer l’économie québécoise et construire plus rapidement les écoles, les hôpitaux, les projets de transport en commun et à réparer nos routes maganées.


On veut aussi accélérer la rénovation des CHSLD et des maisons des aînés. On doit bien ça à ceux qui ont bâti le Québec.

Ces projets-là sont attendus dans toutes les régions du Québec.

On en a besoin. Au Québec, avec les règles actuelles et toutes les autorisations nécessaires, ça prend entre 4 et 7 ans.

Votre gouvernement a déposé le projet de loi 61 pour qu’on puisse aller plus vite.

Dès le départ, on a dit à l’opposition qu’on voulait travailler avec eux pour améliorer la loi.

Ils ont soulevé des inquiétudes sur trois aspects principaux: la protection de l’environnement, l’article 50 sur l’intégrité des contrats publics et la période de temps où s’applique l’état d’urgence sanitaire.

On a écouté et on a déposé des amendements:

- qui resserrent les contrôles pour protéger l’environnement
- en retirant l’article 50
- et en terminant l’état d’urgence sanitaire au 1er octobre

Malgré ces changements, les partis d’opposition ont décidé de refuser la main tendue par le gouvernement.

Le Québec est capable de construire ses infrastructures beaucoup plus rapidement, tout en respectant les exigences environnementales et les règles de bonne gestion.

Hier, les maires des villes de toutes les régions ont multiplié les appels pour que l’opposition poursuive les discussions.

Mais l’opposition préfère marquer des points politiques au lieu de travailler de bonne foi pour relancer l’économie et construire les équipements attendus par les Québécois.

Mais j’ai encore l’espoir qu’ils changent d’attitude, qu’ils votent pour le principe de la loi et qu’on puisse continuer les discussions la semaine prochaine.

On doit aux Québécois d’au moins essayer de nous entendre.

Ne perdons pas la saison de construction 2020.
Remettons les travailleurs de la construction à l'ouvrage.

Avec de la bonne foi, je suis sûr qu’on est capable de s’entendre.


Crédit:

Latest 10 stories