À sa première journée à la maternelle, il est oublié dans l'autobus

Published September 8, 2020 at 7:58
BY RICK GO
     
Alors qu'il devait être déposé au pavillon de la maternelle de l'École Francojeunesse, il s'est plutôt retrouvé dans un stationnement, à 40 km de là. Une maman de la région d'Ottawa a eu toute une frousse lors de la première journée à la maternelle de son enfant.Rima Zayed a raconté son histoire avec l'aide de son amie Yasmine Benali, qui lui sert de traductrice. Le vendredi, elle s'est rendue avec son fils de 4 ans et demi et ses autres enfants à l'arrêt d'autobus. Le trajet habituel dépose d'abord les plus grands au pavillon élémentaire et ensuite, se rend au pavillon de la maternelle. Le fils de Mme Zayed est le seul à s'y rendre sur ce trajet.

Comme elle voulait lui dicter quelques consignes de dernière minute et l'encourager dans son premier jour d'école, elle décide de se rendre au pavillon afin de l'y attendre. Mais l'autobus ne s'y présente jamais. Inquiète, elle alerte la direction qui, après quelques appels, localise l'enfant enfermé dans un autobus, dans le stationnement du transporteur Roxborough Bus Lines situé à Clarence-Rockland, 40 km plus loin.


« Il était tout trempé. Il faisait très chaud dans le bus. Il a dit : Maman, pourquoi ça a pris aussi longtemps pour que j’arrive à l’école? On m’a laissé seul. Je ne veux plus aller à l’école », raconte la mère, tout de même soulagée d'avoir évité le pire.

« Normalement, Rima serait repartie à son travail ou chez elle et elle aurait été sûre que son enfant soit arrivé à l’école. Ça a été un pur hasard que la maman soit présente pour que ça n’ait pris que deux heures au total pour le retrouver », explique Yasmine Benali.

La chauffeuse de l’autobus, qui a omis de faire les vérifications nécessaires avant de quitter son véhicule, a été renvoyée sur le champ et la compagnie d'autobus entend ouvrir une enquête.
Crédits: Ici Radio-Canada
Latest 10 stories
TOP 5